Entre les lignes (revue 2 presse)

Samedi 19 mars 2011 6 19 /03 /Mars /2011 19:28

Chères lectrices, chers lecteurs,

 

C’est le cœur chargé d’émotions que nous avons le plaisir de vous annoncer… la naissance d’une toute nouvelle rubrique. D’accord, cette annonce n’a peut-être rien d’extraordinaire pour vous, mais pour nous ça veut dire beaucoup (si cette phrase vous rappelle une chanson, nous vous félicitons pour vos références…). En effet, nous vous proposons, non pas de jouer du piano debout (!), mais de vous plonger dans le monde des écrits. Pas de panique, nous ne ferons pas ici d’explications de texte des « Confessions » de notre ami Rousseau (notre année de Terminale a laissé des traces…), ni même du fameux « Rouge et noir » de Stendhal… Vous voilà soulagés ? Dans cette nouvelle rubrique, nous vous ferons tout simplement (re)découvrir des journaux, magazines et livres autour du sport.

 

 

On commence cette semaine par un journal qui porte bien son nom : Direct Sport. Vous avez certainement déjà vu et/ou lu ce journal. Impossible de passer à côté. Aux sorties des centres commerciaux, bouches de métro, arrêts de tramway… Bref, partout où il y a du passage, il y a Direct Sport. Distribué gratuitement, il surfe sur la vague des journaux gratuits type Metro, 20 minutes, tout en se spécialisant dans ce qui nous intéresse : le sport ! Comment ce petit gratuit va-t-il réussir à se faire une place face au mastodonte L’Equipe ? Direct Sport a-t-il des atouts pour nous faire craquer ? C’est parti pour une petite revue de détails du numéro 9, sorti le vendredi 19 mars 2011.

 

Présentation générale

Direct Sport est un hebdomadaire gratuit, qui est distribué chaque vendredi.

Le numéro en question est consacré aux femmes. Drôle d’idée de sortir un numéro spécial femmes près de 10 jours après la Journée internationale de la femme. Soit. Le rédacteur en chef (un homme…) s’explique en argumentant qu’ainsi ils prennent le contre-pied de tout un arsenal « marketing et mercantile » lié à ces fameuses journées (comme la Saint-Valentin par exemple). Si l’argument se défend, nous tenons à préciser que, nous les femmes, on aime bien la Saint-Valentin, quand même… Mais comme le débat n’est pas là, nous nous sommes penchées sur le journal. Le format est plutôt agréable et rentre pile poil dans notre sac à main (même s’il est vrai que notre sac à main s’apparente plus à une valise qu’à une pochette…). Question mise en page, rien de révolutionnaire, mais la lecture est facile. Les premières pages « coup d’envoi » sont constituées de plein d’infos et de scoops sur et en dehors des terrains. On retrouve deux pointures du sport : Pierre Ménès et sa « grosse kronik » et Alexandre Delpérier avec « l’ITW cash ». On parle aussi chiffres et gros sous en page « business ». La suite est faite de portraits, reportages sur le football, mais aussi sur d’autres sports (ouf !). Dans ce numéro spécial femmes, on retrouve Chantal Jouanno, la Ministre des Sports, mais aussi Christine Arron, Caroline Wozniacki (c’est du tennis…) ou encore Federica Pellegrini, l’ex-rivale de Manaudou, par exemple. Pas de magazine de sports, sans ses pages avec des filles au physique avantageux, n’est-ce pas messieurs ? La « 3ème mi-temps » met en avant une jeune et jolie jeune fille. Mais nous informe aussi des événements à ne pas rater, nous fait rencontrer une personnalité dans la « Tribune VIP » et nous donne même le programme télé. Que demander de plus ?

 

Ce qu’on y apprend :

 

ribéry

Décidemment, vas-y Francky, tu es un bon ! 

 

menes

Des nouvelles de la vidéo...


adidas

Une nouvelle campagne très people pour Adidas

 

bleues

Des dates à retenir pour suivre l'équipe de France de football... mais les filles cette fois !


courses

Si l'envie vous démange de rechausser vos baskets, il y en aura pour tout le monde...

 

Les bons points :

- le format très pratique

- c’est un journal gratuit (donc plus besoin de se ruiner pour essayer de suivre l’actualité sportive. Même si vous trouvez déjà votre bonheur chez nous à Femme2sport…)

- si vous ratez sa sortie, vous pouvez toujours le retrouver ici sur Internet et ça, c’est plutôt chouette.

 

Les cartons rouges :

- le contenu est parfois un peu léger

- pourquoi Pierre Ménès est-il partout ?

 

Par MariKo - Publié dans : Entre les lignes (revue 2 presse)
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Un pas en arrière

retouraccueil

Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés