C’est déjà la fin du mois. Qu’il est passé vite ce beau mois d’octobre ! Tellement vite que ma plume n’a pas eu le temps de parcourir le papier, que mes doigts n’ont pas trouvé le chemin du clavier pour écrire. Mais ce silence radio n’a rien d’inquiétant....