Publié par MariKo

Nous vous en parlions dans un précédent article, le monde du rugby change et devient plus glamour. Après diverses éditions du désormais célèbre calendrier des Dieux du Stade (oui, on attend chaque nouvelle année avec une certaine impatience) et des maillots de plus en plus moulants (il paraît que cela évite les tirages de maillot… Nous, on pense plutôt que c’est une manipulation simple, mais astucieuse, pour attirer les jeunes femmes), on se demandait ce que ces messieurs du rugby allaient trouver pour susciter notre intérêt grandissant pour ce sport. Fin du suspense… Leur joker s’appelle Marc Lièvremont. Beau, jeune (tout juste 39 ans), il incarne la nouvelle image du rugby. A l’heure où les sirènes de la politique titillent les oreilles de notre ancien sélectionneur, Bernard Laporte, il fallait lui trouver un digne successeur, et c’est fait. C’est sûr, il va nous faire aimer le rugby ! Cet article qui s’annonce d’une « non-objectivité » certaine vous invite tout de même à rentrer dans l’univers de notre nouvel homme de cœur…


Cet homme n’est pas seulement beau, il est aussi musclé et plein de charme. Ancien international de rugby (finaliste de la coupe du monde en 1999 et sélectionné 25 fois en équipe de France), il a consacré sa vie à ce sport. Aurait-il pu en être autrement pour ce garçon issu d’une famille toute dévouée au rugby ? Modeste, on le dit volontiers désintéressé et moins opportuniste que son prédécesseur (c’est sûr, il ne fera pas de politique. Ouf !). Passionné et entier, il incarne à merveille les valeurs du rugby. Ces valeurs, il les a mises au service de l’équipe de France des moins de 21 ans et depuis l’année dernière, il entrainait l’équipe de Dax. Pour la petite histoire, sachez qu’il a réussi le challenge de faire accéder cette équipe au top 14. Cependant, avec ses nouvelles fonctions à la tête de l’équipe de France, il devra se contenter de suivre son ancienne équipe depuis les tribunes ou devant son téléviseur. Il a du pain sur la planche et il le sait.

 

Avec un tel portrait, on se dit que si ce n’est pas l’homme idéal, il y ressemble. Mais pourriez-vous vivre avec Marc Lièvremont ? Pour répondre à cette question cruciale, il vous faut savoir ce qui vous attend :

 

- Soyez prête à la solitude. Etre sélectionneur d’une équipe nationale est une profession certes honorable, mais très prenante. Il y a bien sûr les phases d’entrainement, mais aussi celles de stratégie de jeu (en fait cela consiste à savoir quel joueur jouera à quel poste), les périodes de match (à raison de 2x80 minutes, soit 160 minutes par match + 15 minutes de mi-temps + 120 minutes d’avant-match + une soirée bien arrosée d’après-match = beaucoup, beaucoup trop de temps), les périodes de récupération (avec massages et étirements), les briefings, débriefings avec le staff technique, sportif, … Alors quand il dit que « le groupe passe avant tout »*, on a peur. Il a beau être parfait, Marc Lièvremont sera surtout parfaitement… absent ! Qui fera les courses, le ménage et qui s’occupera des enfants le week-end quand papa sera dans les tribunes à se les geler et à se demander ce qu’il fait là ? On vous aura prévenu.

 

- Rentrez les griffes. Si vous avez remarqué que Marc (appelons-le ainsi, vous êtes presque intimes désormais) est très beau, sachez que vous n’êtes pas la seule. Auparavant, la concurrence se limitait à Dax (située au cœur des Landes, entre forêt de pins, océan et Pyrénées, Dax est la 1ère Destination Thermale de France. Etre curiste à Dax, c’est s’imprégner de la légendaire joie de vivre gasconne, goûter la fameuse gastronomie landaise et parcourir la mosaïque des paysages qui compose le département. Pardon, nous nous égarons…) et à la région des Landes (Office de tourisme : 11 cours Foch - BP 177, 40104 DAX - 05 58 56 86 86), mais depuis que votre petit Marc (décidément, vous êtes de plus en plus proches) est sélectionneur de l’équipe de France, toutes les jeunes femmes de France et d’ailleurs vont pouvoir s’apercevoir du talent de votre homme…

 

- Buvez de la bière. Pas pour oublier, mais pour pouvoir suivre votre homme lors de ses sorties nocturnes avec ses amis qu’il a eu la bonne idée de choisir également rugbymen. On le sait, la bière n’est pas une boisson très recommandée pour celles et ceux qui seraient touchés par des problèmes gastriques, mais par sacrifice, vous devez vous y plier.

 

- Réaménagez votre garde-robe. Adieu robes sexy et décolletés plongeants. Désormais, si vous voulez voir votre homme, il vous faudra le suivre au stade. Une tenue appropriée est donc de rigueur. Votre nouveau challenge sera le suivant : comment être (ou le rester un peu) sexy et féminine quand on va au stade et qu’il fait -30°C au soleil ? Nous n’avons pas trouvé de solutions, alors si vous en avez une, contactez-nous. Votre expérience pourrait sauver des vies.

 

- Dernier petit détail : si vous n’y connaissez rien au rugby, allez de toute urgence sur le site rugbyrama, vous partirez avec un handicap de moins.

 

Si après tout cela vous êtes toujours aussi motivée, voici donc le numéro de portable de notre homme de cœur : 06 62 …, non, mais vous ne pensiez tout de même pas que nous allions vous le donner ! Désolée mesdames, mais, malgré tout, on le garde pour nous… Sans rancune !

 

* Source Sud Ouest

Commenter cet article