Publié par MariKo

ça y est, les filles ! Vous avez trouvé un cadeau de plus à ajouter illico à votre liste (déjà longue) pour Noël... Non, ce n'est pas la dernier Blackberry (ça, c'est déjà fait), ni même une énième paire de bottes... mais plutôt un objet qui, durant toute une année, va vous réchauffer le coeur et vous en mettre plein la vue (et peut-être inciter votre Jules à se remettre à la muscu) !

 

Comme chaque année, les Dieux du Stade ont sorti leur calendrier. Au programme pour 2009: 39 photos en noir et blanc, alternant poses individuelles et collectives des joueurs du Stade Français de rugby, mais aussi de quelques invités.

 

 

Pour ce 9ème calendrier, c'est un certain Peter Lindbergh qui a tenu les manettes et l'objectif. Pour toi, l'homme qui n'a jamais ouvert un magazine de mode et qui connaît mieux les noms des footballeurs de ligue 1 que la date de naissance de ta chérie, ce nom barbare ne doit pas te dire grand chose. Et pourtant... Ce Peter Lindbergh (de son vrai nom Peter Brodbeck) est un vrai pro de la photo (de mode surtout) qui vous ferait palir de jalousie. En effet, son quotidien consiste à photographier des mannequins, de renommée...

 

 

 

Claudia Schiffer, Milla Jovovich, cela vous dit quelque chose ? C'est autre chose que de parler avec Huguette du service compta ! Né en Allemagne, il a collaboré à de nombreuses publications, notamment Stern et le must du must, Vogue (c'est aussi le nom d'une mobylette, mais surtout le nom d'un magazine de mode ultra influant) ! Grâce à lui, Naomi Campbell, Christy Turlington, Eva Evangelista,... ont atteint les sommets de la gloire.

Plus fort encore: avant de collaborer au calendrier des Dieux du Stade, il a également pu se faire la main en 1996 et 2002 en photographiant les mannequins du calendrier Pirelli. Là, vous pouvez être vert de rage...

De plus, photographier des stars, c'est aussi son quotidien. Nous lui devons entre autre la campagne de publicité des parfums de Céline Dion (oui, elle ne fait pas que chanter...) et la série de photos de Mylène Farmer publiée dans le Vogue en 1999.

Vous l'aurez compris, les Dieux du Stade de cette année sont passés entre de bonnes mains... et le résultat est saisissant.

 

 

 

Pour faire durer le plaisir (et apprécier le travail artistique !), vous pouvez également vous procurer le DVD making of. Que du bonheur... Merci d'avance gentil papa Noël !

 

Plus d'infos: french rugby players / Site officiel du Stade Français / Site officiel Peter Lindbergh

Sources: Wikipédia

Commenter cet article