Dimanche 10 avril 2011 7 10 /04 /Avr /2011 09:53

Bon dimanche à tous !

 

Avant d'attaquer les choses sérieuses, petit rappel du concours en cours actuellement pour gagner un mois de coaching forme (oui, oui !). Tout est ici !Tentez votre chance, et promis, quand vous aurez à affronter l'épreuve du maillot, vous nous remercierez...

 

Point trop de blablas avant de recommencer à parler... mais à la radio cette fois ! Voici le billet diffusé le mercredi 2 mars sur Gold FM Bordeaux...

 

Bonne écoute et bonne lecture !

 

 

 

Bonjour Lucas, bonjour à tous,

 

Alors cette semaine, s’il y a bien quelque chose qui m’a frappée, ce n’est pas tant la nouvelle coupe de cheveux de Justin Bieber (oui, l’ado pré-pubère qui fait se pâmer toutes les midinettes et qui a déjà son film autobiographique a ENFIN sacrifié sa mèche). Ce n’est pas non plus l’affaire qui a touché notre homme de ménage préféré, j’ai nommé Nelson Monfort. Il semblerait en effet que ses petits arrangements avec Areva ne soient pas du goût de France Télévisions. Mais bon, ce qui m’a vraiment frappée cette semaine, c’est la vague de départs et autres démissions qui s’est abattue sur le monde du sport. Il faut dire que c’est un peu à la mode en ce moment. Même sur la scène internationale, c’est la valse des dirigeants, avec les départs plus ou moins forcés, je vous l’accorde, de Kadhafi, Moubarak, Ben Ali et compagnie. En France, on pousse des politiques vers la sortie et on en profite pour remanier ce qu’on appelle le « gouvernement ». Bref, c’est un véritable chassé-croisé, et ça n’a rien à voir avec les départs en vacances… Mais revenons à ce qui nous intéresse ici : le sport donc.

 

Comme je vous le disais, cette semaine a été marquée par de nombreux départs. Les portes ont claqué au sein des clubs, notamment ceux de football. Pour commencer, Djibril Cissé a annoncé son intention de quitter la Grèce à la fin de la saison. Pourtant star reconnue là-bas, il n’aurait pas supporté d’être pris à parti par des supporters après un match. Résultat, il n’ira pas se faire voir chez les Grecs, mais plutôt chez nos amis anglais. Affaire à suivre donc. En Italie, c’est l’entraîneur de l’AS Rome, Claudio Ranieri, qui a décidé de botter en touche en quittant ses fonctions. 3 défaites consécutives et un constat d’échec l’ont poussé à partir pour le bien du club et « pour provoquer un électrochoc » dit-il. Qui dit départ de Ranieri, dit départ de Christian Damiano, son adjoint. Et ça tombe bien puisque Michel Pavon, l’adjoint de Jean Tigana, a lui aussi claqué la porte de son club, les Girondins de Bordeaux pour ceux qui n’auraient pas suivi… Bref, en résumé, tout cela tombe très bien et au jeu des chaises musicales, Tigana, qui, lui, a décidé de rester, pourrait bien être gagnant. Et oui, la place est libre à ses côtés, il pourrait donc rappeler, s’il le souhaite, son ancien assistant… qui n’est autre que Christian Damiano ! CQFD.

 

Mais les choses ne sont pas aussi faciles qu’elles en ont l’air. Une carrière sportive peut parfois se jouer à pas grand-chose. Une bonne dose de patience peut parfois aider, mais être au bon endroit au bon moment aussi. Et l’exemple le plus flagrant est celui des gardiens de but. C’est peu dire qu’à ce poste, les places sont chères. Quand le titulaire va bien, les autres n’ont plus qu’à attendre que leur tour arrive un jour, peut-être. A Toulouse, c’est un peu la chance de sa vie qui a été offerte à Ali Ahamada. Si ce nom vous est inconnu, c’est normal. Il s’agit en effet du 4ème gardien du TéFéCé. Autant dire qu’il avait peu de chances de pouvoir être titulaire un jour sauf que, à Toulouse, tout est possible… Pelé, Valverde et Vidal tous blessés, la voie était donc libre… pas pour longtemps, certes, car Valverde est déjà de retour, mais c’est déjà ça de pris.

 

Et puis, pour rester dans le rayon « gardiens », j’en ai une bonne à vous raconter. L’histoire se passe chez nos amis Belges. Rien à voir avec une histoire sur les frites, mais c’est plutôt une mauvaise blague qui s’est jouée au FC Bruges (et oui, du foot encore et toujours). Stijnen, le gardien emblématique du club, a perdu sa place de titulaire dans les buts du club. Et ça, il ne l’a pas vraiment supporté. Alors, il a décidé de s’attaquer sournoisement à ses remplaçants et à ses dirigeants en postant des commentaires anonymes sur le forum de supporters brugeois, les incitant même à déployer des banderoles hostiles à ses concurrents. Pas très moral tout ça, mais quand on est vexé, on peut faire des choses bizarres, c’est humain. Mais, et c’est là où ça devient vraiment drôle, il s’est fait prendre à son jeu et ses dirigeants l’ont démasqué ! Score final FC Bruges : 1 / Stijnen : 0. Dommage pour lui car du coup, il a été écarté de l’équipe. Pour de bon cette fois.

 

Toute cette frénésie de départs et d’arrivées, d’habitude réservée au mercato, m’en ferait presque oublier que nous sommes seulement au mois de mars et que les différents championnats sont loin d’être terminés. Vous me direz, tant mieux, ça laisse du temps à nos Girondins de, peut-être, se refaire une santé. En ce qui me concerne, je tenais à vous rassurer, je n’ai pas décidé de claquer la porte. Je laisse aux candidats de Julien Lepers le faux suspense du « je reste » ou « je décide de partir avec le gros Robert » (et je parle du dictionnaire)… Moi, je vous le dis : je reste ! Je vous retrouve donc la semaine prochaine et d’ici là, n’oubliez pas de fêter les femmes dignement… Et oui, le 8 mars sera notre journée, mesdames.

Par MariKo - Publié dans : Le billet de Mariko
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Un pas en arrière

retouraccueil

Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés