Publié par MariKo

Petit flashback ?

 

Voici le billet diffusé le mercredi 25 mai dernier sur Gold FM Bordeaux....

 

Bonne écoute et bonne lecture !

 

 

Bonjour Julien, bonjour à tous !

 

Comme promis la semaine dernière, je m’engage devant vous, chers auditeurs, à ne pas vous parler de tennis aujourd’hui. Donc pas la peine de chercher la moindre allusion, même infime, à mon amie, la petite balle jaune. Je suis une fille qui tient ses promesses et je compte bien vous le prouver. C’est parti donc pour 3 minutes sans parler de tennis et donc, ça va de soi, sans parler de Roland Garros…

 

Et quoi de mieux qu’un tapis rouge pour éclipser la terre battue de Roland Garros ? Alors, non, je n’ai pas pris la grosse tête depuis la semaine dernière, rassurez-vous, et le tapis rouge dont je parle n’a rien à voir avec celui qu’on aurait pu dérouler en mon honneur (c’est bien dommage, je vous l’accorde…). Non, si je vous parle de tapis rouge, c’est que cette semaine, le mot « festival » a été à l’honneur. Et comme un festival sans tapis rouge ne serait pas un festival, vous comprendrez mon association d’idées. Bref, on a beaucoup parlé de festival, et pas seulement à Cannes. En effet, le Festival sur la Croisette s’est terminé dimanche dernier mais entre temps, nous avons eu le droit à un autre festival de Kahn… ou plutôt devrais-je dire de Strauss-Kahn. Et oui, impossible d’allumer la télé ou la radio sans entendre parler de cette histoire qui remporte haut la main la palme du glauque…

Alors toutes ces parties présumées de jambes en l’air auraient presque éclipsé la semaine de nos amis sportifs qui, eux, utilisent leurs jambes pour courir… enfin je crois… Bref, après tout le faste également et les paillettes de Cannes (je parle du Festival cette fois), j’ai décidé de remettre mes palmes (pas celles pour faire de la plongée… les autres !) à nos sportifs chéris qui ont réussi à se démarquer cette semaine. Rien à voir cependant avec les trophées UNFP qui ont été remis ce dimanche et qui ont consacré Rudi Garcia, évidemment, mais aussi le jeune Parisien Mamadou Sakho, qui n’a d’ailleurs aucun lien de parenté avec Sarko, me dit-on.

Alors, en tant que présidente de mon propre jury et étant donné que je suis la seule représentante de ce fameux jury composé de moi-même et … moi-même, je suis très honorée de vous dévoiler mon palmarès…

Pour la palme du bon copain, c’est tout simplement Zizou que je souhaite récompenser. Celui que l’on connaît plus pour son silence et son calme légendaire (oui, nous ne sommes pas à un coup de tête près…) a décidé de sortir de son silence, justement, pour apporter son soutien à son ancien collègue, Laurent Blanc. Je le cite : « Bien sûr Laurent Blanc n’est pas raciste. D’autant, et personne ne le dit, que sa femme est d’origine algérienne ! » Tant de solidarité entre collègues, ça ferait presque rêver !

Ma deuxième palme, j’ai choisi de la remettre à l’équipe de Lille qui, malgré les difficultés et les gros morceaux qui jouent en Ligue 1, a réussi un beau parcours. Une coupe de France et le titre de champions. Et un Michel Seydoux sur tous les fronts. Comme quoi le foot et le cinéma peuvent aussi faire bon ménage. Car pour ceux qui ne le sauraient pas, Michel Seydoux est certes le président du LOSC, mais aussi un producteur de films. Et hasard du calendrier, il s’est retrouvé à vivre un mois de mai plus qu’agité. Au programme : plein de belles choses avec son club et un film, « Pater » retenu en sélection officielle à Cannes… et donc une montée des marches sur le tapis rouge. On y revient !

Avant de conclure, je voudrais remettre une palme collective aux petits clubs qui montent qui montent. C’est tout bête, mais voir des petits gravir des échelons, ça fait plaisir. Je pense notamment à l’équipe d’Evian Thonon Gaillard qui accède à la voie royale de la Ligue 1, mais aussi à l’équipe de Bordeaux-Bègles dont on parlait la semaine dernière. Et qui rentre de nouveau dans la cour des grands en intégrant le Top 14. En parlant de Top 14, et comme vous connaissez mon affection pour La Rochelle, j’ai une pensée pour le club des jaunes et noirs qui n’ont pas réussi à créer l’événement. Pour eux, le Top 14, c’est déjà fini… Cette saison est passée trop vite !

 

Et pas seulement en rugby d’ailleurs ! Car nous sommes déjà fin mai et ça sent la fin de saison pour beaucoup de sports, le foot en tête… Moi qui me plains toujours parce que la télé est branchée en permanence sur le foot ou le rugby, qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire maintenant ? Bon, on me dit dans l’oreillette que la saison reprendra vite, le 6 août, pour le foot. Donc on est sauvés. En attendant, j’ai bien une idée de ce que je pourrais regarder mais j’ai dit que je n’en parlerais pas… Alors, je vous souhaite à tous une belle semaine et n’oubliez pas de fêter les mamans dimanche…

 

Commenter cet article