Publié par MariKo

Dimanche... Pas envie de sortir... Un petit billet, ça vous dit ?

 

Découvrez le billet de Mariko diffusé le mercredi 16 novembre sur les ondes de Gold FM Bordeaux...

 

Bonne écoute et bonne lecture !

 

 

Bonjour Julien, bonjour à tous,

 

Aujourd’hui, je vous propose un programme un peu spécial pour cette chronique sport puisque j’ai décidé de vous la présenter à la manière d’un flash infos.  Et oui, cette semaine, le sport a montré quelques similitudes avec le monde politico-économique… ce qui m’a inspiré ce petit parallèle…

 

On commence donc logiquement par ce qui a fait la une de l’actualité cette semaine : une rencontre. Et quelle rencontre. Après l’entrevue ultra médiatisée entre Obama et Sarkozy, c’était au tour des Bleus de faire amis-amis avec les Etats-Unis, mais en foot cette fois, pour un match amical donc. Décidemment les Américains et les Français aiment les visites de courtoisie. Et si le résultat, sur le papier, est favorable aux Français (je parle toujours de foot), et bien nos Bleus ont eu du mal à convaincre…  Finalement, un peu comme leurs homologues politiques. Mais c’est une autre histoire…  

 

Petite parenthèse au passage. A l’heure où les politiques s’agitent déjà en vue des élections de 2012, un autre président s’affaire du côté de Bordeaux et ça fait plaisir. Le président Diaw ne perd pas une minute. Entre la promotion du basket, des JSA et les actions de son association Babac’ards, il trouve même le temps de fouler les parquets avec son équipe. Monsieur Diaw, permettez-moi de vous dire que vous avez un beau programme !

 

Le 2ème titre de ce flash un peu spécial concerne les puissants mis à l’écart. Berlusconi en Italie, Papandréou en Grèce… et bientôt Kombouaré à Paris ? Si les deux premiers ont déjà pris la porte, l’entraineur du PSG reste en place pour le moment. Mais ses oreilles ont dû siffler pendant toute la semaine. En effet, le club parisien a encore fait parler de lui. Et les rumeurs les plus folles annonçaient l’arrivée imminente d’Ancelotti. Une arrivée qui ne semble plus être à l’ordre du jour. Au moins pour le moment.

 

Dans le reste de l’actualité, pendant que les politiques français cherchent à sauver notre très cher triple A, il est un Français qui préfère voir double. Il s’agit de Benjamin Hennequin. Ce Bordelais, dont je vous en parlais il y a quelques semaines, vient d’obtenir une jolie médaille d’argent aux Mondiaux d’haltérophilie. Un 2ème beau résultat après la médaille de bronze remportée, cette année aussi, aux championnats d’Europe. On dit jamais deux sans trois, donc à défaut de triple A, on peut peut-être espérer un triple médaillé en haltérophilie.

 

Sans transition. Alors que la France se préparait à commémorer un fait historique, un champion non moins historique choisissait de nous quitter. Ce champion, c’est Joe Frazier. Connu pour ses combats d’anthologie, dans les années 70, face à Mohammed Ali, il est d’ailleurs le premier boxeur à l’avoir battu. Et il a un joli palmarès à son actif avec notamment des titres de champions du monde et olympique des poids lourds, 32 victoires, 4 défaites et 1 nul. La réaction de Mohammed Ali après l’annonce de son décès parle d’elle-même. Je le cite : "Le monde vient de perdre un immense champion. Je me souviendrai toujours de Joe avec respect et admiration. J'adresse mes condoléances à sa famille et à ses proches".

 

Ainsi se termine notre flash info. On se retrouve mercredi prochain. D’ici là, passez une bonne semaine.


Commenter cet article