Publié par MariKo

Et une semaine plus tard, revoilà le billet de MariKo !

 

Diffusé mercredi 23 novembre sur Gold FM Bordeaux, il était question de quoi ?

 

Bonne écoute et bonne lecture...

 

 

Bonjour Julien, bonjour à tous,

 

Je vous ai préparé une petite chronique comme je les aime à base d’insolite, de croustillant, de people… Bref, une chronique à la manière d’un zapping, sportif quand même. Vous noterez au passage le grand écart entre le flash info que je vous proposais la semaine dernière et ce zapping un peu plus léger, mais néanmoins documenté.

 

Allez c’est parti, je ne vous fais pas languir plus longtemps.

 

Et on commence avec une info qui plaira (ou pas) aux amateurs de sport automobile ou même d’automobile tout court. C’est en zappant sur Itélé (et oui, je suis comme tout le monde, je passe beaucoup trop de temps devant mon écran, les statistiques le prouvent…), bref, c’est donc devant ma télé que j’ai eu un choc visuel. Et oui, sachez-le, c’est la révolution au pays du pneu. En effet, une marque chinoise commercialise des pneus… colorés. De quoi faire pâlir de jalousie notre ami Bibendum et lui en faire voir de toutes les couleurs. Si cette pratique existe déjà pour les vélos et les motos, pour les voitures, la discrétion était de mise jusqu’à présent. Seul Pirelli avait tenté d’apporter sa touche en inscrivant son nom sur ses pneus en utilisant différentes couleurs (le orange pour des pneus pluie, du jaune pour les tendres, du rouge pour les super tendres, par exemple. Et je parle toujours des pneus bien sûr !). Il n’en reste pas moins donc que cette nouveauté, si elle arrive jusqu’à nous, risque de chambouler le paysage… et pourrait bien égayer un peu nos routes. Affaire à suivre donc.

 

Et puisqu’on est dans le registre de la couleur, sachez que le célèbre tournoi de tennis de Madrid risque de connaître une nouvelle jeunesse en s’offrant, lui aussi, un peu de couleur. En effet, c’est officiel, la terre battue passera de l’ocre à la couleur bleue, n’en déplaise à Rafael Nadal qui a déjà fait savoir son mécontentement… Une petite révolution donc, mais qui était mûrie depuis déjà 2 ans par le propriétaire du tournoi. Alors, scandale ou pas scandale ? La couleur bleue devrait permettre une meilleure visibilité de la balle pour les spectateurs… Cette petite balle jaune qui, soit dit en passant, était encore blanche dans les années 80.

 

Pendant que Nadal est vert de rage et rumine dans son coin, d’autres sportifs ont profité de la semaine pour nous en mettre plein la vue. José Mourinho, par exemple, s’est pris pour Justin Bieber... Ou plutôt, les fans du chanteur l’ont pris pour leur idole. Il a dû s’en mordre les doigts d’ailleurs, mais le principal était que sa fille ait pu rencontrer la star.

 

Et puis, dans la catégorie « je suis un sportif et j’ai des amis stars », Jean Alesi n’est pas mal non plus. En effet, l’ex-pilote de F1 s’est mis en tête de participer aux 500 Miles d’Indianapolis en mai prochain. Et pour ce faire, il a choisi de s’entourer et pas de n’importe qui, puisqu’il a choisi Sylvester Stallone comme coach. La question maintenant est de savoir si Stallone sera meilleur dans ce rôle-là que sur grand écran…

 

 En attendant, je vous donne rendez-vous mercredi prochain pour d’autres news sport. Et petit bonus, ne ratez pas mes bons plans de vendredi, on y parlera d’un événement qui pourrait bien vous intéresser.

 

Commenter cet article