Publié par MariKo

Et si votre week-end commençait par un petit billet... ?

 

Voici donc le billet diffusé ce samedi sur les ondes de Gold FM.

 

Bonne écoute et bonne lecture !

 

 

Bonjour Julien, bonjour à tous,

En pleine forme en ce samedi matin, merci. J’espère que vous allez bien aussi chez vous. Bien calés derrière votre petit poste. Pour ma part, je suis ravie d’être cachée derrière mon micro. Parce que, pour être tout à fait honnête, chers auditeurs, j’ai les yeux complètement explosés, un peu à la mode lapins albinos.

Je reconnais que ce type d’annonce n’est pas très glamour, mais si j’en suis arrivée là, c’est tout simplement parce que j’ai mis le doigt dans un engrenage infernal nommé Twitter… Depuis, ma vie ne ressemble plus à rien. Ou plutôt si, elle se résume à mon ordinateur portable dont je fais chauffer la batterie. Branché 24h/24, il fait grise mine, un peu comme mon teint qui s’assombrit de jour en jour.

Si j’ai mis quelques années avant de me lancer dans l’aventure Facebook, autre grand drame de ma vie de geek (et de ma vie tout court d’ailleurs), j’étais déterminée à ne pas retomber dans le panneau avec Twitter. Pas questions pour moi de faire des « gazouillis » sur le web. Oui, les « gazouillis », ce sont les tweets, comme on dit, ces messages de 140 signes dont on devient vite accros.

Mais malheur, ou faiblesse peut-être, j’ai flanché et créé mon compte la semaine dernière… comme un certain Nicolas S. et beaucoup d’autres personnalités, dont de nombreux sportifs. Et oui, eux aussi, utilisent ce nouveau moyen de communication. Le roi incontestable est le footballeur Kaka qui est suivi par plus de 8 millions d’internautes, des followers en jargon Twitter. Derrière lui, on retrouve une autre star du ballon rond, Cristiano Ronaldo avec un peu plus de 7 millions d’abonnés. Shaquille O’Neal vient compléter ce top 3 mondial avec près de 5 millions de followers. Seulement 23 athlètes ont atteint les 2 millions de followers et parmi eux, on notera l’importance des stars de foot et de basket, même si Lance Armstrong est fier 5ème avec plus de 3 millions de fans et que Tony Hawk, star de skateboard n’a pas à rougir avec ses 2,8 millions d’abonnés. Seul petit hic, les femmes n’attirent pas les foules. En effet, si Serena Williams s’en sort pas mal avec ses 2,4 millions de followers, elle reste bien seule parmi tous ces messieurs… Les clubs aussi ont leurs abonnés. Et le classement mondial est sans surprise : n°1 le Real de Madrid, n°2 le FC Barcelone et sur la 3ème marche les Los Angeles Lakers. Un classique en somme.

En France, les sportifs aussi sont actifs sur le web et Twitter. A l’instar de Sébastien Chabal qui s’est attiré les foudres de la Fédération après avoir twitté sur une blessure, le nageur Amaury Leveaux est un hyper actif sur Twitter. Il parle de tout et n’importe quoi. Il ne s’interdit pas grand-chose et utilise Twitter comme un espace de liberté. Et ça détonne dans un paysage français pas forcément habitué à ce type de communication… Le champion en France est Samir Nasri avec près de 620 000 followers, suivi par Nicolas Anelka (360 000), Tony Parker (153 000), Gaël Monfils (120 000) et Sébastien Chabal (98 000). Côté club, c’est l’OM qui tient le haut de l’affiche avec 190 000 followers. Viennent ensuite le PSG (98 000), le Toulouse FC (43 000), l’OL (19 000) et le stade toulousain (11 000).

Finalement, nous sommes tous des geeks en puissance. Internet est devenu notre meilleur ami. D’ailleurs, vous nous écoutez peut-être sur Internet en ce moment. Alors, restons connectés et surtout ne ratez pas notre rendez-vous de samedi prochain. Bonne semaine.

Commenter cet article