Publié par MariKo

Billet du jour, bonjour... Voici le billet diffusé mercredi 14 septembre sur l'antenne de Gold FM Bordeaux.... Toujours sans son...

 

Merci Véronique !

 

Bonne lecture !

 

 

Bonjour Julien, bonjour à tous.

 

Dire que j’étais impatiente de vous retrouver est un doux euphémisme car depuis le week-end que j’ai passé, je n’avais qu’une envie : partager mes émotions avec vous, des émotions qui m’ont replongé en enfance…

 

Tout a commencé en fait par une terrible annonce : Jeannie Longo risque une suspension parce qu’elle n’aurait pas respecté les règles de localisation mises en place dans le cadre de la lutte antidopage. Elle pourrait donc être suspendue entre 3 mois à 2 ans. Autant dire un sacré coup d’arrêt à sa déjà longue carrière. Bon, c’est vrai qu’à 52 ans, il faudrait peut-être qu’elle pense à prendre sa retraite sportive, mais pas de cette manière. C’est bête à dire, mais j’ai toujours connu Jeannie Longo, et pour moi, c’est l’athlète saine et courageuse par excellence, une sorte de modèle. Cette éventuelle suspension risque bien de ternir son image et surtout de remettre en question tous mes espoirs de petite fille. D’autant plus que son gentil mari, on l’a appris mardi dernier, aurait commandé de l’EPO sur Internet en 2007.

 

Autre jour et autre séquence émotion. Cette fois, c’est en regardant la Coupe du Monde de rugby que je suis retombée quelques années en arrière, quand je regardais les matches à la télé avec mon petit papa. Pour ceux qui me connaissent, vous savez que j’adore les hymnes nationaux. C’est comme si toute l’histoire du pays passait par la musique. Bref, ça ne s’explique pas. J’adore. C’est comme ça. Mais quand il s’agit de voir le célèbre Haka des All Blacks, c’est pire que tout. On ne me tient plus. Alors, après une très belle cérémonie d’ouverture, l’émotion du 1er Haka m’a donné la chair de poule… et a dû refroidir l’équipe du Tonga qui s’est inclinée 41 à 10. En même temps, jouer contre les All Blacks, chez eux, devant une foule 100% acquise à leur cause, ça doit être un peu inhibant…

 

Et puis, de toute façon, c’était écrit que les Blacks allaient gagner. En effet, au concours des pronostics, Sonny Wool et Richie McCow avaient tous les deux prédit cette victoire. Ces deux pronostiqueurs que vous connaissez peut-être déjà se disputent le titre suprême : celui de successeur de Paul le Poulpe. Car Sonny n’est autre qu’un mouton et Richie un veau. Et au jeu des pronostics, ils ont chacun leur méthode. Quand l’un fait son choix entre deux mangeoires, l’autre tranche entre deux bouteilles de lait.

 

Et puis, moi qui pensais avoir eu mon lot d’émotions, je suis tombée nez à nez avec une info de la plus haute importance pour les gens qui, comme moi, ont grandi avec Marty McFly, autrement dit avec le Michael J. Fox de « Retour vers le futur ». Les fans s’en souviennent certainement, dans le 2ème volet de la saga, Marty McFly portait des baskets un peu spéciales qui se lacent toutes seules. Et bien, ces fameuses Air Mag qui ont fait rêver plus d’un ado (et j’en fais partie) ont vu le jour pour de vrai. C’est la marque à la virgule qui a créé 1 500 exemplaires de ces baskets du futur. Seul petit hic, pour pouvoir les acquérir, il faut compter entre 3000 et 5000$. Ça calme, mais le « Retour vers le futur », ça n’a pas de prix. Surtout quand on sait que les bénéfices iront à la fondation de Michael J. Fox pour la recherche sur la maladie de Parkinson.

 

Allez, je pars à la recherche d’un ami milliardaire et j’essaye de revenir à temps la semaine prochaine.

Commenter cet article