Publié par MariKo

J'ai oublié d'enregistrer...

J'ai perdu toutes mes notes...

J'ai oublié d'enregistrer...

Arghhhhh !

 

Voici donc un petit billet... en total impro ! Let's go !

 

A ma décharge, j’ai des excuses d’être un peu tête en l’air en ce moment. Parce que, si vous ne l’aviez pas remarqué (ce qui m’étonnerait de vous), la Ligue 1 s’est terminée dimanche dernier et ça m’a donné beaucoup, beaucoup d’émotions. Au point d’en oublier de sauvegarder mon travail... et ma feuille, pas blanche. C’était il y a presque une semaine, mais je n’arrive pas à redescendre de mon petit nuage. Bordeaux est européen. Montpellier est champion de France. Que demander de plus ? Franchement ? Entre des miraculés qui ont fait leur trou sans faire de bruit (je parle des Girondins) et de surprenants montpelliérains qui  arrivent à stopper la machine (à fric, on peut le dire) du PSG, moi je dis : j’adore ! Je suis sûre que vous comprenez pourquoi j’ai la tête ailleurs… et que parfois, je peux oublier… l’essentiel en fait : mes notes !

Je me suis demandais ce que j’allais pouvoir faire. Fuir en courant ? Mais ça, c’était sans compter sur l’intervention musclée de ma conscience professionnelle (encore elle) ! Sinon, j’ai pensé vous faire quelques petites blagues. Mais à part des blagues Toto qui ne font rire que mes amis, et encore seulement après une soirée un peu arrosée, mon stock est un peu à sec… Alors j’ai décidé d’improviser. Je ne sais pas trop ce que ça va donner. Je ne vous promets rien, mais qui ne tente rien n’a rien !

Pour commencer, j’avais prévu, bien sûr, de vous parler de Ligue 1, ça c’est fait. Mais, si mes souvenirs sont bons, je comptais aussi rendre un hommage particulier aux joueurs du Biarritz olympique. Et oui, nos voisins rugbymen ont remporté leur duel contre Toulon en finale du challenge européen. Et ont donc sauvé leur saison in extremis. Du coup, ils sont en course pour la prochaine coupe d’Europe. Pour la 13ème fois ! J’ai hâte de voir ça…

Et puis, je voulais aussi vous faire un petit débrief de ma semaine à Primrose pour couvrir le tournoi BNP Paribas Primrose Bordeaux qui s’est terminé dimanche dernier aussi. Moi qui avais prévu de squatter les tribunes toute la semaine (avant de scotcher devant ma télé pour Roland garros...), j’ai dû abandonner mes ambitions après avoir essuyé, c’est le cas de le dire, de grosses gouttes et de rentrer trempée chez moi. Donc pour info, c’est Martin Klizan qui a remporté, dimanche, la 5ème édition du tournoi… au sec à l’intérieur. Mais ça, je l’ai raté. Trop occupée chez moi, à essayer de me sécher et à me préparer pour ma soirée foot, je vous le rappelle.

La suite, on la connaît, j’ai écrit ma chronique, l’ai relue… et n'ai pas enregistré. OK. Ça m’apprendra. Après tout, je devrais faire des listes. C’est à la mode en ce moment. Entre la liste des films en compétition à Cannes, celle des probables lauréats, on a eu droit aussi à la liste du nouveau gouvernement français et celle des joueurs de l’équipe de France présélectionnés pour l’Euro. Deux domaines un peu éloignés, mais pas tant que ça. Dans les deux équipes, on a les piliers, un peu les figures incontournables, genre Ribéry chez les Bleus et Fabius chez les socialistes. Il y a aussi les chouchous du chef, Gourcuff, bien sûr, avec Laurent Blanc et Michel Sapin pour François Hollande.

Bref, je m’égare, mais promis, je commence une liste tout de suite et j’y note : revenir très vite pour parler de sport… avec mes notes !

 

(Cette chronique a été diffusée sur Gold FM Bordeaux le 26 mai)

Commenter cet article