Publié par MariKo

Mercredi 28 septembre. 9h35. Une radio, Gold FM Bordeaux. Une chronique...

 

Bonjour Julien, bonjour à tous.

 

J’espère que vous allez bien. Parce qu’en ce qui me concerne, ça ne va pas du tout. Oui, je dois l’avouer, j’ai bien du mal à me remettre de la fin de l’Euro de basket. Je m’étais habituée à suivre nos petits Bleus dans leur aventure européenne.  Tout le monde le sait, ils ont terminé 2èmes de la compétition, derrière les tenants du titre, l’Espagne. Cette victoire laisse présager de belles perspectives pour la suite, notamment les JO de Londres. Et oui, en terminant sur la 2ème marche du podium, les Bleus ont certes ramené une médaille en toc… euh pardon en argent, mais surtout leur ticket pour les Jeux. Et ça, c’est exceptionnel…

 

Vous comprendrez donc que j’ai du mal à revenir sur Terre après toutes ces émotions. Et il faut dire que je ne suis pas aidée. En effet, comment redescendre de mon petit nuage quand j’apprends que Boris Diaw, oui, oui, le grand Boris, va peut-être jouer au basket avec les JSA ! A Bordeaux ! En effet, le capitaine des Bleus n’est autre que le président du club. Alors, bloqué à cause du lock-out en NBA, il a émis l’idée de jouer en Pro B avec son club. J’avoue m’être pincée à de nombreuses reprises pour être sûre que je ne rêvais pas. Mon avant-bras s’en souvient encore d’ailleurs… Et ils ont fait durer le suspens toute la semaine. Viendra, viendra pas. Côté émotions, j’ai eu ma dose. Mais quoiqu’il en soit, les amoureux de basket pourront retrouver les JSA dès vendredi pour le 1er match de championnat. Avis aux amateurs.

 

Mais ma folie basket ne s’arrête pas là. Et si je vous raconte ce que j’ai fait mercredi dernier, vous allez tout de suite comprendre le degré de ma folie « basketballistique ». Bon, c’est à peine avouable, mais j’ai regardé le 1er épisode de Baskup… la série de Tony Parker. Bon, d’accord, je ne suis pas vraiment dans la cible, puisque c’est un dessin animé. Mais comme j’étais en manque de basket (je vous l’ai dit, c’est presque devenu maladif), je n’ai pas résisté à la tentation. Mercredi matin, j’ai donc zappé sur M6 pour découvrir cette série. Alors, comment vous dire… Dès les 1ères images, j’ai compris que j’avais pris un coup de vieux. Moi qui me souvenais adorer regarder « Olive et Tom » ou  « Jeanne et Serge », j’ai eu un peu de mal à adhérer à Baskup et à suivre les aventures des High 5, l’équipe coachée par Tony Parker. Mais c’est juste une question de génération je pense. Parce que le graphisme est sympa, les couleurs flashys, les personnages hyper lookés. Normal, ça se passe aux Etats-Unis. C’est bling-bling juste ce qu’il faut et ultra moderne avec Smartphone à l’honneur, musique de jeunes, villa de rêve. Bref, c’est très réussi pour attirer les jeunes qui pourront s’identifier aux 5 personnages, assez caricaturaux : il y a l’intello, la branchée, le géant, le petit jeune et le capitaine. On retrouve aussi les ingrédients habituels : les méchants, une morale, un faux suspens mais ça prend bien. J’avoue avoir même appris ce qu’est le « Hak a Shaq ». Qui consiste à faire une faute sur un joueur pour lui faire tirer des lancers francs pour pouvoir lui récupérer le ballon s’il rate. Au moins, je n’aurais pas perdu mon temps.

 

En parlant de ça, le temps passe vite et c’est déjà l’heure pour moi de vous quitter. Promis, je ne me branche pas sur M6 en rentrant… Bonne semaine à tous et à mercredi prochain.

Commenter cet article