Publié par MariKo

Lundi 15 août. Il faut se rendre à l'évidence, l'été est presque déjà terminé. Oui, cet été que l'on nous avait promis caniculaire touche à sa fin. Déjà ! Plus encore que les autres années, cet été-là est passé très vite, nous laissant comme un goût d'inachevé. Et pour cause... Le soleil, symbole de l'été par excellence, a joué à cache-cache avec les nuages, mais ces derniers, dans beaucoup de régions, ont gagné par K.O. Nuages 1, soleil 0. Alors, comment avez-vous occupé votre été ? Quel placebo avez-vous trouvé pour remplacer vos longues séances plage ?

 

Peut-être en avez-vous profité pour relire tous les livres de votre bibliothèque. Ou bien avez-vous décidé de visiter tous les musées du coin, votre gilet en laine dans le sac, au cas où... L'avantage (et oui, l'optimisme est une grande qualité parfois) de cet été automnal est que nous avons pu (dû...) nous adapter au temps et redoubler d'imagination pour profiter quand même de nos vacances (petit message de compassion pour celles et ceux qui n'auraient même pas eu la chance d'avoir quelques jours de vacances... Courage). Et parmi toutes les activités issues de notre imagination, il y en a une qui nous a permis de passer un de nos plus beaux étés : le sport ! Rien de très original, certes, mais redécouvrir le sport en été, c'est le pied. Beaucoup d'entre vous ont joué aux raquettes sur la plage, d'autres ont ressorti les vélos, rollers, trottinettes, skates... Pour nous, le programme s'est résumé à course à pied, course à pied et... course à pied. Et courir en été s'est avéré très agréable. Pas de trombes d'eau qui inondent nos chaussures. Pas de chaleur excessive qui nous fait ressembler à... rien ! Des conditions idéales donc. Quoiqu'il en soit, le sport a été à l'honneur cette année et prendre soin de soi n'a pas de prix pour revenir en pleine forme.

 

Et si l'on continuait à la rentrée ? Et si nous vous donnions l'occasion rêvée de faire durer un peu les vacances et leurs bienfaits ? Voici donc un Very Important Bon Plan à ne pas rater... et même à partager entre ami(e)s : le Run Thalazur. Quesako ?

 

run-thalazur-2011 

Proposé en exclusivité dans les instituts Thalazur d'Arcachon, Ouistreham et Antibes, le programme Run Thalazur associe la pratique de la course à pied aux bienfaits de la thalassothérapie pendant une semaine. Un concept inédit qui remet au goût du jour l'expression latine : "mens sana in corpore sano". Les débutants, coureurs occasionnels ou assidus bénéficient d'un encadrement personnalisé sous la houlette d'un expert en la matière, le champion de France de marathon, Dominique Chauvelier.

 


Bio express : quadruple champion de France de marathon, record sur marathon en 2h11min24s, sur semi en 1h02min36s, sélectionné pour les JO de Barcelone 1992, 3ème au marathon des championnats d’Europe 1990 à Split, 30 sélections en équipe de France.

 

Au programme des réjouissances musculaires : 6 jours et 6 nuits pour se faire du bien !

5 demi-journées sont dédiées à l'entraînement, le matin de 9h30 à midi (pour la grasse mat', vous attendrez le retour à la maison, s'il vous plaît...). Dominique Chauvelier est présent durant tout le séjour pour accompagner, conseiller et personnaliser l'entraînement quelque soit le niveau des participants et en fonction de leurs objectifs.

 

photo run thalazur 2

 

Résultat : on sue, certes, mais on progresse aussi ! Et après l'effort le réconfort. 6 demi-journées sont consacrées, l'après-midi, à la détente et à la régénération en cure Vitalité Marine avec 4 soins quotidiens (1 soin collectif et 3 soins individuels d'hydrothérapie) ou en cure Thalazur (avec un supplément) : un modelage par jour en plus des 4 soins. Et pour aller encore plus loin, des soirées conférences sont organisées. Joli programme, non ?

 

Si ce programme alléchant vous séduit, pensez à bloquer vos dates : du 18 au 24 septembre à Arcachon, du 2 au 8 octobre à Ouistreham et du 23 au 29 octobre à Antibes. 

Toutes les infos sur le site Internet (clic) ou par mail resa.ce@thalazur.fr.

 

A vos baskets... et vos maillots !

Commenter cet article