Publié par MariKo

Alors que Laurent Blanc fait le grand ménage dans une équipe de France qui nous a fait souffrir en ce début d’été (on parle de foot, faut-il le préciser ?) et nous prouve ainsi qu’une nouvelle ère va bel et bien commencer, les champions à la grosse tête et aux comptes en banque bien garnis n’ont que leurs yeux pour pleurer ou, au moins, regarder depuis leur canapé le match amical contre la Norvège qui se jouera sans eux le mercredi 11 août. L’été 2010 sera donc la saison du renouveau et la preuve que tout est possible avec le sport. De « jeunes » joueurs vont peut-être enfin pouvoir faire honneur au maillot en football certes, mais aussi dans d’autres disciplines bien moins médiatisées. Tel un M. Blanc qui s’apprête à mettre dans la lumière de nouveaux visages (mais surtout des jambes !), voici quelques athlètes français qui méritent d’être connus… et qui ne vont pas tarder à faire parler d’eux !

 

Du 27 juillet au 1er août, Barcelone accueille les championnats d’Europe d’athlétisme. Pendant qu’à peu près la moitié de la population de la ville et autant de touristes se feront dorer la pilule sur les plages espagnoles en sirotant de la sangria (avec modération), les athlètes de toutes l’Europe vont s’affronter sur les pistes. Avec près de 60 athlètes (dont 43 hommes. Parité ?) en lice, la France compte dans ses rangs des espoirs de médailles.

 

 

Renaud Lavillenie en saut à la perche, mais aussi un certain Christophe Lemaître. 1er homme blanc à se débarrasser du 100 m en moins de 10 secondes, il attire toutes les curiosités et affole tous les pronostiques.

 

 

Quand on sait qu’il y a encore 5 ans, il ne pratiquait pas encore l’athlétisme, on se surprend à rêver aux prochains J.O. Pourquoi pas nous ? Peut-être parce qu’on n’a plus 20 ans comme Christophe. Peut-être aussi car il faut un certain talent pour arriver si vite à ce niveau ? Engagé sur le 100m, il disputera aussi les épreuves du 200m et du 4x100m. Beau programme pour entendre la Marseillaise ?

 

Décidément, le sport nous réserve de belles surprises et surtout ne nous laisse aucun répit (et tant mieux). A peine aurons-nous repris notre souffle qu’il nous faudra repartir direction les bassins de Budapest pour les championnats d’Europe de natation… Pas question de faire trempette dans la piscine et encore moins de se laisser flotter sur le matelas gonflable. Au programme du 9 au 15 août, des courses plus passionnantes les unes que les autres. Pour celles qui ne sont pas encore initiées, réjouissez-vous, l’interdiction du port de la combi intégrale (pas celle à fleurs liberty, ne confondons pas) laisse entrevoir la jolies plastique des nageurs loin d’être en carton pâte. Et l’équipe de France n’est pas la dernière au rayon des corps de rêve… Alain Bernard (champion olympique et vice-champion du monde du 100m), Frédérick Bousquet (vice-champion du monde du 50m et accessoirement le papa du bébé de Laure Manaudou) et Hugues Duboscq (double médaillé de bronze aux J.O sur 100 et 200m) en tête vont nous la faire tourner (la tête).

 

 

 

 

Pour finir, il est un sportif, discret et accessible, dont nous souhaitons souligner le talent et la classe. Né dans une famille de passionnés de sport et de golf surtout, Grégory Bourdy est un champion hors normes. Entre les différentes compétitions qui l’entraînent aux quatre coins du monde, ce jeune Bordelais n’oublie pas d’où il vient et surtout où il va.

 

 

Parmi les meilleurs golfeurs mondiaux, il reste attacher à sa ville, Bordeaux, et à ses proches. Il n’est pas rare de le voir s’entraîner au Golf Bordelais dont il est membre d’honneur. Un parcours à suivre…

 

Certains diront que notre sélection est subjective et nous assumons ! Il est bien difficile de parler de tous les sportifs français de talent… Promis, on se rattrapera très vite. Mais vous pourrez noter cependant qu’à aucun moment des noms tels que Ribéry, Anelka ou autres noms associés à un sport ultra médiatisé n’ont été employés. Cela fait un bien fou, non ?

Commenter cet article