Publié par MariKo

Il était une fois…

L’histoire pourrait commencer ainsi, comme dans un vieux conte qui ferait rêver les petites filles. Oui, mais voilà, nous sommes en 2012. Et en 2012, les princesses ont largué leur prince charmant et garé leur citrouille en double file pour rejoindre… les terrains de sport !

Fini le temps où les femmes (et les princesses en l’occurrence) attendaient de manière nonchalante que leur homme/mari/prince rentre du boulot. Au XXIème siècle, les princesses modernes ont des baskets et réalisent de grands exploits sportifs.

Pour toutes ces raisons (et bien d’autres encore), c’est baskets aux pieds que je me suis rendue à l’événement de cette fin d’année… La Nuit du sport féminin 2012 ! Et quelle nuit… Imaginez une soirée entièrement dédiée au sport au féminin ! A l’occasion de la sortie du livre « L’année du sport féminin 2012 », Sportiva-infos et dfo ont mis en place cet événement.

 

L'année du sport féminin 2012

 

Je vous en parlais ici, pour vous mettre l’eau à la bouche. Une fois sur place, ce sont les bulles de champagne qui ont pétillé dans ma bouche et mes yeux qui ont brillé devant un parterre de championnes :

 

P1060151

 

Maud Signoret, capitaine de Marseille XIII Avenir et championne de France en titre de rugby à XIII

Lucie Décosse, triple championne du monde, championne olympique à Londres

Une partie de l’équipe championne du monde de karaté : Nadège Ait-Ibrahim, Alexandra Recchia et Emily Thouy

Laura Flessel, sportive française la plus médaillée aux J.O avec 5 réalisations : 2 or, 1 argent et 2 bronze

Marie-Amélie Lefur, triple médaillée paralympique à Londres en athlétisme

Audrey Labeau, championne d’Europe en titre de plongeon à 10 mètres

Camille Serme, championne d’Europe de squash en titre

 

Anne-Caroline Graffe, médaillée d’argent de taekwondo en +67 kg à Londres, championne du monde et d’Europe en titre
Marlène Harnois, médaillée de bronze en taekwondo en -57kg à Londres, championne d’Europe en titre

P1060104

Laura Flessel signe la préface de l'édition 2012

 

Un palmarès qui vaut son pesant d’or… Avec toutes leurs médailles, elles rivalisent avec ces messieurs souvent plus médiatisés qu’elles. Même si elles le regrettent, elles ne perdent pas pour autant leur envie de se dépasser dans leur sport respectif. Plus que l’appât du gain et la reconnaissance, c’est bel et bien la passion qui motive nos sportives chéries. Et elles en parlent tellement bien…

Au cours de la soirée, ces belles de match ont pu échanger sur leurs expériences de femmes dans le sport. Selon Jacques Cortie, organisateur et à l’origine du projet, «donner la parole aux sportives est une récompense en soi ». Et il n’a pas tort… Ces dames sont intarissables quand il s’agit de s’exprimer sur leur discipline et leur quotidien.

Petit extrait de la discussion savamment orchestrée par Sylvère-Henry Cissé (journaliste au Mouv’ et Canal+) et Bérangère Sapowicz, gardienne du PSG et ancienne capitaine de l’équipe de France :

 

P1060117

Les "maîtres" de cérémonie

 

« Je ne suis pas une star, mais si mon expérience peut servir d’exemple et donner un peu d’espoir… » (Marie-Amélie Lefur)

 

P1060122

De gauche à droite : Marie-Amélie Lefur, Marlène Harnois et Anne-Caroline Graffe

 

« Ce n’est pas toujours facile de trouver la motivation pour retourner à l’entraînement après un titre olympique… » (Anne-Caroline Graffe)

 

P1060146

 

« Je pense sérieusement arrêter la compétition après les prochains championnats du monde » (Lucie Décosse)
« Le sport est vecteur d’intégration et de sociabilisation. C’est grâce au sport que j’ai découvert ce que j’avais envie de faire » (Laura Flessel)
« J’ai besoin de sport, de création et d’humanitaire. Je suis comme ça ! » (Laura Flessel)

 

Avec des extraits de "Corps de femme : l'haltérophilie" pour pimenter le tout...

 

P1060118

 

Merci les filles !

Commenter cet article