Publié par MariKo

Once upon a time… Ou plutôt, il était une fois l’histoire (un peu folle) d’une jeune fille (un peu folle) qui a réalisé un rêve complètement fou ! Pas le genre de rêve de petite fille à base de prince, de citrouilles et autres contes de fée, mais plutôt un rêve de sportive ! Quand certaines petites filles ne pensaient qu’à trouver leur charmant crapaud à qui elles donneraient le baiser libérateur, moi, je me voyais en aventurière… à ma manière. Et parmi mes rêves les plus fous (sans compter celui d’avoir un dressing de princesse, quand même !), celui de glisser sur l’eau n’a jamais été loin. Alors, pendant que mes copines galèrent toujours à traquer le prince (seule Kate a réussi), j’ai pu réaliser un de mes rêves…

 

 

J’en rêvais. Denis l’a fait… Denis est un dieu. Le genre de dieu capable de vous faire souffrir pendant une demi-heure mais vous repartez quand même avec le sourire. Rien à voir avec des pratiques sado-masos. Non, merci ! Les souffrances que Denis inflige à ses martyres ne sont que musculaires. Et c’est déjà pas mal. Car Denis n’est autre qu’un grand champion de… ski nautique ! L’envie de glisser sur l’eau, de ressentir de nouvelles sensations et d’utiliser l’eau d’une manière différente m’ont poussée dans les filets de Denis.

 

 

 

Au programme : une demi-heure d’initiation dans un cadre idyllique. A peine arrivée, j’ai troqué mon mini short contre une combi nettement moins sexy. Et le coup de grâce (stylistique) m’a été porté quand j’ai enfilé le gilet de sauvetage. Mais heureusement, les choses sérieuses ont rapidement commencé. Pas le temps de disserter sur ma tenue. Avec Denis, c’est dans le bain tout de suite.

 

Pour celles et ceux qui espèrent faire des figures acrobatiques dès les premières minutes, merci de passer votre chemin car les photos à venir vont vous effrayer… (ou vous faire mourir de rire, au choix). Le ski nautique n’a rien de très sexy au début. Avant de me trainer derrière son bateau, Denis me teste d’abord sur la barre. Pendant quelques minutes, cet exercice permet de prendre ses aises (c’est vite dit) sur l’eau et de comprendre le mécanisme pour tenir debout. Et c’est primordial car tenir debout n’est pas aussi simple que cela peut paraître. Il faut une subtile adéquation entre la vitesse du bateau et le moment où l’on peut se lever.

 

Avant...

 

Après !

 

Après quelques minutes, le maître me sent prête pour passer à la corde. Autant vous dire que tout ceci n’était pas gagné d’avance. Si le fameux dosage entre la vitesse du bateau et ma façon de me lever était encore acceptable à la barre, il en fût tout autrement à la corde. La première difficulté du ski nautique, avant même de se tenir debout, est de pouvoir se déplacer dans l’eau. Comment faire pour nager quand une énorme paire de skis flottants encombre vos petits pieds ? Une fois cette difficulté maîtrisée, il a fallu attraper la corde. Et la tenir. Et après tout ça, il a fallu mettre en application la méthode de « levage » du corps… L’idée est de commencer en position accroupie, genoux fléchis sur le démarrage. Ensuite, plus le bateau accélère, plus il est possible de se lever. Hilarant. Je vous laisse juger par ces quelques images. No comment.

 

 

 

Tout ça, pour ça...

 

 

Résultat des courses : des mains et des bras ultra tendus (mais néanmoins musclés), des courbatures pendant trois jours et la sensation d’avoir pris un coup de vieux de 30 ans tellement mon corps a ressenti les effets de cette demi-heure de sport intense. Mais surtout, ce qu’il faut retenir, c’est que ce sport est très complet. Tous les muscles travaillent et les sensations sont très agréables (même quand on débute). Si vous hésitiez encore à vous jeter à l’eau (il faut bien reconnaître que vous passerez plus de temps dans l’eau que sur l’eau, au moins au début), n’ayez plus peur et laissez-vous tenter par l’expérience. Vous ne le regretterez pas car en réalisant votre rêve, vous ne risquez qu’une happy end…

Commenter cet article

Mel 12/10/2011 09:14


Je veux le faire, je veux le faire !!! C'est où ???? TRop bien :) Bravo ça ne doit pas être évident du tout de tenir debout !


MariKo 13/10/2011 15:59



Tu as raison Mel, c'est vraiment extra !! Moi, c'est près de Cognac (Saint Même les Carrières) que j'ai pu pratiquer ce sport physique mais aussi super sympa.... avant de sécher au soleil. ;-)


Tiens moi au courant si tu te lances...