Publié par MariKo

Tout n’est pas morose en hiver. Positivons ! 

Après le feuille d’automne, le passage à l’heure d’hiver et les températures qui frôlent le niveau zéro, Le Beaujolais nouveau est enfin arrivé. Et c’est une bonne nouvelle !

Mais comme « l’abus d’alcool est dangereux pour la santé » et que (blabla…) il est à consommer avec modération, concentrons-nous plutôt sur une autre bonne nouvelle qui arrive avec l’hiver : le ski ! Mais pas question de se lancer sur les pistes enneigées sans une bonne préparation. Pour cela, voici les conseils de Christophe et Patrice, coachs sportifs sur Bordeaux… 

Avant de partir

Ne pas prendre le ski à la légère
« Même si le ski est une activité ludique, qui procure des sensations rapidement, il est important de ne pas oublier que c’est un sport avant tout ! » Voilà qui est dit et selon Christophe et Patrice, « c’est essentiel de ne pas perdre cela de vue ».
 

Anticiper sa préparation
Que ce soit avec un coach personnel ou en salle de fitness, il est indispensable de préparer son corps avec des exercices ciblés. Mais rien ne sert de s’y prendre au dernier moment. Il faut miser sur le long terme et la régularité. « On ne descend pas du train, directement sur les pistes. Cela peut être dangereux ». Alors, dans l’idéal, on s’y met 3 mois avant à raison de 2 à 3 séances par semaine.


PowerPlate 

Travailler le renforcement musculaire…
« La majorité des accidents sur les pistes de ski concernent le genou. A cause des chocs ou de la saturation dans l’effort, on peut se blesser facilement aux croisés, par exemple. Avant de partir, on cible le travail des ischio-jambiers et quadriceps. » Chez Two Zap, ils utilisent le TRX sur des mouvements de poussée, ou encore le Power plate qui est très efficace, même pour le débutants. Paroles d’experts !

 

TRX

 

… sans oublier le cardio !
Mais cette préparation ne peut être efficace que si elle est couplée à un travail du système cardio-vasculaire. Le vélo, c’est l’outil parfait pour s’entretenir et garder une bonne condition physique générale. On peut aussi travailler ses lombaires et abdos. « Parce que les skieurs utilisent aussi le haut ! » souligne Christophe.

 

Bike 2 

Gérer son assiette
Rien ne sert de courir, si on ne se nourrit pas bien. Tel pourrait être un nouvel adage. En effet, « notre centre de gravité change en fonction de notre poids ». Avant de s’élancer sur les pistes, il faut stabiliser son poids et éviter les excès. Et une fois sur place ? « Notre corps a besoin de carburant… des sucres lents et des féculents. Sans oublier de prendre un bon petit déjeuner et de s’hydrater tout au long de la journée. » 

Pendant votre séjour

Bien s’équiper
Avant de partir sur les pistes, il faut aussi penser à son équipement. « Vous pouvez compter sur les pros pour vous aider à trouver le matériel adapté. Notamment au niveau des skis qui ne doivent pas être trop grands… »

Connaître ses limites
L’excès de confiance peut parfois nous faire prendre des risques inutiles, qui peuvent se révéler dangereux. Pour Patrice, coach sportif, il est important « de ne pas se surestimer, sinon ça peut faire mal ! » Et les blessures prennent souvent beaucoup de temps à se réparer… « Pour garder un bon souvenir des vacances à la neige, mieux vaut être raisonnable. »
 

Bien s’échauffer…
Echauffement, étirements,… doivent être le passage obligé avant de partir sur les pistes (et au retour aussi). « On s’échauffe les genoux, les chevilles. Et surtout on commence toujours une séance à un rythme modéré, sur des pistes faciles. On travaille avec le bâton. » Ensuite, c’est parti pour une session glisse !
 

… et récupérer
Après avoir passé 4 ou 5 heures sur les pistes, il faut penser à ménager son corps. Si les étirements après une session sont indispensables, on peut aussi en profiter pour se chouchouter. Selon les coachs, « les massages, les soins balnéo et les bains bouillonnants sont excellents pour récupérer ».
 

Etre à l’écoute de son corps
Sur les pistes, pas la peine de jouer les héros. « Si on ressent une douleur ou si le droit antérieur brûle, par exemple, on se pose… Surtout, il faut écouter son corps et les signes qu’il nous envoie. Si on force, on peut se faire une blessure grave. Bêtement. »

Les frères Zapata : des jumeaux de talent !
Ces jumeaux-là ne font pas les choses à moitié… pour nous maintenir en forme ! A 44 ans, ils sont à la tête d’un beau palmarès. A ma droite, Christophe est un ancien athlète pour qui le 400 m n’a pas de secret. Après une vilaine blessure, il voit ses rêves olympiques s’éloigner, mais ne perd pas pour autant le goût pour le sport. A ma gauche, Patrice n’est pas en reste. Pour lui, c’est plutôt le 100 et 200 m, mais aussi le bobsleigh en équipe de France. Depuis plusieurs années, ils se sont fait une place au soleil en tant que préparateurs physiques. Des équipes renommées de rugby (Stade bordelais, UBB, La Rochelle…) font appel à leurs services. Tout comme Eddie Lacross, champion d’Europe de Full contact, et Fares Bechar, champion d’Europe en boxe thaï. Mais pas seulement. Depuis deux ans, les frères mettent aussi leurs compétences à la disposition de sportifs du quotidien, comme nous. TwoZap, c’est avant tout un lieu dédié au sport et des coachs à l’écoute des besoins de chaque individu. L’idéal pour progresser…  et se préparer aux sports d’hiver.
TwoZap, Bordeaux (33). Tél. : 06 86 86 17 01. www.twozap.com

Article paru dans l’Equipe magazine Sud-Ouest du samedi 17 novembre 2012.


Commenter cet article