Publié par MariKo

Le 29 juin prochain, les amateurs de vélo vont fêter un anniversaire sur les chapeaux de roue. Pour sa 100ème édition, le Tour de France promet, cette année encore, de faire vibrer les aficionados de la petite reine. Loin des (habituelles) polémiques sur le dopage, le cyclisme sera à la fête pendant près d’un mois et la fameuse arrivée sur les Champs Elysées prévue le 21 juillet. A l’occasion de son centenaire, le Tour fait la course en tête et occupe la scène médiatique : le parcours, un film, des livres, une belle initiative… On vous dit tout ce qu’il faut savoir sur le Tour !

 

Le parcours

 

Qui pour succéder à Bradley Wiggins ? Cet été, l’élite du cyclisme aura du fil à retordre avec les célèbres ascensions de montagne : Mont Ventoux, l’Alpe d’Huez… Il faudra que les cyclistes montrent qu’ils en ont sous la pédale !

 

Cliquez sur la carte pour voir le parcours...

Cliquez sur la carte pour voir le détail du parcours

 

Un film

 

En attendant le coup d’envoi des festivités le 29 juin prochain, Femme2sport vous propose un petit échauffement en allant au cinéma. A partir du 12 juin, la petite reine s’invite sur les écrans. « La grande boucle » met à l’honneur le Tour… et Clovis Cornillac ! Très en jambes, l’acteur s’est glissé dans la peau (et la combinaison moulante) d’un ancien coureur cycliste, fan du Tour de France. Mais quand il perd tout (femme, travail…) à cause de cette passion très envahissante, il décide de reprendre son destin en main… en remontant sur son vélo (!). Mais cette fois-ci, c’est avec une idée derrière la tête : parcourir les étapes du Tour de France un jour avant les coureurs.


affiche la grande boucle

 

Dépassement de soi, humour en mode grand braquet (avec un Ary Abittan très en forme), un peloton de « guests » tout au long du parcours, un peu de morale et de bons sentiments, une sacrée pub pour Cochonou et Lesieur... telle est la recette de la victoire pour ce film signé Laurent Tuel et produit par Renaud Touhami. Pour l’anecdote, le producteur du film, alors directeur financier de la coupe du monde de rugby, a vécu une histoire particulière avec le Tour de France. « La dernière étape du Tour de France partait du centre d’entraînement de Marcoussis et l’organisation nous avait invités ainsi qu’une dizaine de légendes du rugby à emprunter la route du Tour à vélo, trois minutes avant les coureurs. Nous sommes donc partis avec le peloton en chasse derrière nous. Ce sentiment incroyablement excitant d’être le point de mire des cadors de l’épreuve et de leurs équipiers ne m’a jamais quitté », explique-t-il.


 

En salles à partir du 12 juin, avec Clovis Cornillac, Elodie Bouchez,…

 

Quand la fiction rejoint la réalité…

 

Mais cette idée n’est pas seulement le fruit de l’imaginaire des scénaristes. En effet, il est déjà arrivé à plusieurs reprises que des cyclistes amateurs s’attaquent au parcours officiel de manière farfelue. L’an dernier, c’est un « intrus » qui s’est hissé sur le podium au moment où Bertrand Delanoë allait remettre le maillot jaune au vainqueur du Tour. Il n’est pas rare non plus que des invités surprise se glissent sur la ligne avant le départ, comme en 2009, avec un postier à bicyclette.

 

un postier sur les routes du Tour 2009

 

Toutefois interdite, cette pratique montre l'engouement que peut susciter cette compétition. Cette année, la fiction rejoint la réalité avec une initiative (tout à fait légale) appelée "Tour de fête". L'idée ? C'est Eric Fottorino, journaliste et écrivain à l'origine du projet, qui en parle le mieux : "Cette idée m'est venue sur mon vélo, une idée toute simple : parcourir le tracé complet du Tour de France 2013, soit 3 360 kilomètres, 29 cols de haute montagne, en compagnie de jeunes cyclistes amateurs..." Avec un jour d'avance !


© PATRICK KOVARIK AFP Le journaliste et romancier Eric Fo

© PATRICK KOVARIK / AFP Le journaliste et romancier Eric Fottorino sur le Midi Libre (2001)

 

5 filles et 18 garçons vont donc prendre le départ, accompagnés par cet amateur de vélo et l'ancien coureur cycliste, David Moncoutié. Suivez leur aventure sur leur site Tour de Fête. En attendant, on leur souhaite bonne route !

 

Un peu de lecture

 

Que vous vous apprêtiez à suivre le Tour sur le bord des routes de France ou si vous êtes simplement intéressés par cette compétition atypique, qui agace autant qu’elle fascine, voici deux livres à consulter. On y apprend plein de choses sur l’histoire et les petits secrets de cette grande boucle.

 

Petites histoires inconnues du TDF

« Petites histoires inconnues du Tour de France » de Laurent Reveilhac et Patrick Fillion (chez Hugo sport)

 

Les 100 histoires de légende du TDF

« Les 100 histoires de légende du Tour de France » de Gérard et Julien Holtz (chez Gründ)    

 

Cette année, encore plus qu’à l’accoutumée, ne passez votre Tour, vous risqueriez de le regretter !

Commenter cet article

Phoebe 12/06/2013 19:49

Moi ça me dit bien d'aller voir ce film, il a l'air sympa.
Et bel article !

Alex Cessif 11/06/2013 16:01

Et n'oublions pas un livre qui donne envie:" Je pars demain " de Jack Précosse euh non de Eric Fottorino.
Ce livre date de 2001 date à laquelle Fottorino avait déjà réalisé cet exploit sur le vèlo de Jimmy Casper époque Française des jeux.

Man 11/06/2013 08:52

Sympas les anecdotes ! mais en vrai je n'arrive plus à m'intéresser au tour de France depuis que les favoris ne connaissent plus de grosses défaillances, en particulier dans les ascensions, comme
quand j'étais petit... une meilleure préparation des athlètes sans doute ;-) !

MariKo 11/06/2013 10:23



Merci Man ! Comme une envie de redorer le blason de cette grande course qui m'a permis de vivre de belles émotions sportives en famille quand nous partions à la rencontre des coureurs sur les
étapes près de chez nous. C'était chouette ! 


J'ai gardé mon âme d'enfant... même si je ne suis pas dupe non plus face aux favoris qui sont indestructibles... Tout est question de "préparation" (!) comme tu le soulignes ;)


Quoiqu'il en soit, la petite Reine ne dépassera jamais la (grande) course à pieds. Et je pense que tu ne me contrediras pas ;)