Publié par MariKo

Rendre aux gens ce que le basket lui a apporté, telle est la devise de Boris Diaw. Pour la mettre en pratique, l’actuel président des JSA Bordeaux Basket a créé son association, Babac’ards, en 1999.

 

Camps de basket credit photo Babacards

Boris Diaw et ses apprentis basketteurs. Crédit photo Babac'ards

 

Depuis, la star des parquets développe de nombreux projets à but caritatif. Des camps de basket, le « charity game », mais aussi un nouveau projet : la « collecte Sénégal ». Cette initiative a pour but d’équiper une école de basket à Richard Toll et de soutenir les enfants de l’hôpital Le Dantec à Dakar. Pour Julie Ligny, présidente de l’association, tout est parti d’un constat : « Au Sénégal, les jeunes jouent au basket pieds nus, alors qu’ici, ils grandissent vite et ne se servent pas longtemps de leur matériel ». Pourquoi ne pas donner une seconde vie à ces baskets ? Pour fédérer le monde du sport autour de ce projet, Babac’ards fait appel aux clubs de la région pour récolter chaussures et vêtements de sport. « Même les JSA vont participer à cette collecte » se réjouit Julie Ligny.

 

Boris Diaw. crédit Sud ouest

Bain de foule pour Boris Diaw. Crédit photo Sud-Ouest

 

« Beaucoup de gens aiment Boris Diaw et veulent faire des choses pour lui » ajoute-t-elle. Organisés par l’Union Saint Bruno, les prochains rendez-vous se tiendront les 30 mars et 6 avril au gymnase Malleret à Bordeaux.

 

Plus d'informations sur le site de l'association Babac'ards et de l'union Saint Bruno

 

Mariko

Commenter cet article